L'EDUCATION EST NOTRE PRIORITE       

AGILITY

  1. Présentation
  2. Réglement
  3. les obstacles
  4. les équipes au club

 

1/ PRESENTATION 

Né en Angleterre en 1988, l'agility est un sport canin qui s'inspire du jumping équestre. Dans cette discipline, le chien évolue sur un parcours sous la conduite du maître et doit négocier divers obstacles dans un ordre donné et un minimum de temps.
Le franchissement des obstacles obéit à des règles qui, si elles ne sont pas respectées, sont susceptibles d'entraîner des pénalités. La vitesse n'entre en jeu qu'à égalité de pénalités, l'agility est donc un sport d'adresse avant d'être un sport de vitesse.

Le chien évolue sans collier ni laisse, et le maître n'a pas le droit de toucher le chien ni les obstacles. Ce sport nécessite donc une bonne obéissance du chien et une grande complicité avec le maître.

 


2/ LE REGLEMENT

Le réglement officiel de la CNEAC (commission nationale d'éducation et d'activités cynophiles).

Les catégories
cette discipline canine est ouverte à tous les chiensqu'ils soient LOF ou non et qu'elle que soit leur taille. pour débuter en concours il faut que le chien est 18 mois révolus, et qu'il soit titulaire d'une licence d'agility.
Depuis 2008, les nouveaux licenciés devront passer le CAESC (certificat d'aptitude à l'éducation sociale du chien) pour obtenir leur licence.

Les chiens sont répartis en 4 catégories selon leur taille :
Catégorie A : les petits chiens mesurant moins de 37 cm au garrot par exemple le cavalier king charles, le caniche nain, le yorshire, le jack russel, le staffie ...

Catégorie B : les chiens moyens mesurant entre 37 cm et 47 cm au garrot, par exemple le berger des pyrénées, le shetland ...

Catégorie C : tous les chiens mesurant plus de 47 cm au garrot, par exemple le beauceron, le malinois, le berger australien, le berger allemand, le labrador ...

Catégorie D : réservée aux molossoïdes ou races ayant une vitesse d'évolution inférieure à 2 m/s, par exemple le rotweiller, le bouvier bernois, l'hovawart ...

La hauteur des sauts et les temps de parcours sont adaptés pour chaque catégorie.

Les conducteurs de moins de 14 ans évoluent sur le même parcours que les autres concurrents mais ont un classement à part.

Il y a deux types d'épreuves : les épreuves homologuées par la FCI : l'agility (1er, 2ème et 3ème degré) réservées aux chiens LOF et le jumping et deux épreuves d'agility non homologuées ouvertes à tous les chiens;
Le 1er degré permet d'obtenir le brevet international d'agility, on est ensuite en 2ème degré et si notre chien obtient 3 podiums sans faute avec deux juges différents dans l'année et si l'on en fait la demande on passe en 3ème degré !!

Mais bon nous n'en sommes pas là !!!!!

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le réglement en cliquant sur le lien ci-dessus.

 


3/ LES OBSTACLES

1/ Les sauts : les haies qui peuvent être en combinaison (double, triple, oxer), le mur ou viaduc, le saut en longueur et le pneu.

Les haies
Elle peuvent être de trois hauteurs différentes suivant la catégorie. Elles doivent être franchies sans refus et sans laisser tomber les barres.

 

 Le mur ou le viaduc
Le chien voit cet obstacle alors qu'il ne voit pas ce qu'il y a derrière. on apprécie ici la confiance du chien dans les ordres de son maître. la hauteur du mur dépend comme pour les haies, de la catégorie du chien.

Le saut en longueur
Le chien doit sauter les barres sans les renverser. L'écartement et donc la longueur du saut dépendent de la catégorie du chien.

Le pneu
Le chien doit passer à l'intérieur. La hauteur du pneu varie en fonction de la catégorie de l'animal.

2/ Les zones
Au nombre de trois : la passerelle, la balançoire et la palissade, le pic ou 'A'

La passerelle : le chien doit parcourir l'ensemble de l'obstacle, et mettre les pattes dans les deux zones rouges.

 

La balançoire : le chien monte dessus jusqu'à ce que son poids fasse basculer la planche et permette la descente, il doit ici aussi poser les pattes sur les deux zones rouges.

La palissade, le pic ou le 'A' : le chien doit escalader le pic en mettant ici encore ses pattes sur les zones rouges.

AGILITY/P1090879

 

3/ Les tunnels

La chaussette : le chien doit pénétrer à l'intérieur et soulever la toile pour en ressortir par l'autre extrémité.

AGILITY/chaussette

Le tunnel : le chien doit passer dans le tunnel et en ressortir par l'autre extrémité sans faire demi-tou à l'intérieur de celui-çi.

4/ le slalom
Obstacle complexe, l'un des plus difficiles de l'apprentissage. Le chien doit rentrer toujours de la même manière : le prmier piquet à gauche. Le slalom doit être fait correctement et dans son intégralité.

5/ la table
Le chien doit y rester dans la position qu'il veut pendant 5 secondes. On apprécie ici l'obéissance et la patience du chien qui ne doit pas en descendre malgré son excitation.

 

Site créé par CLUB CANIN DE MERU   avec le moteur Izypage